Frédéric Bérard

Avocat et docteur en droit public, Faculté de droit, Université de Montréal

Me Frédéric Bérard, docteur en droit (L.L.D., UdM, liste d’excellence) et politologue (M.A., McGill), est codirecteur fondateur de l’Observatoire national en matière de droits linguistiques, chercheur-collaborateur au Centre de recherche en droit public (CRDP), et débute présentement un postdoctorat en philosophie à l’Université Laval. Il est bachelier de la faculté de droit de l’Université de Montréal (L.L.B., liste d’excellence).

 

Il est l’auteur de l’ouvrage à succès La fin de l’État de droit? (Coup de cœur Renaud-Bray, Palmarès Gaspard) et coauteur (S. Beaulac) du Précis d’interprétation législative et de l’essai Droit à l’indépendance (Prix des libraires, Palmarès Gaspard). Ce dernier vient d’être publié en anglais et à l’échelle internationale, chez Lexis Nexis.

 

La Revue des libraires le considère comme l’un des « dix essayistes de moins de 40 ans qui transforment le Québec d’aujourd’hui ». Selon la Revue de droit parlementaire et politique: « […] Professor Bérard’s is the voice of knowledgeable outrage, not only at injustice but even more so at variations of illegality in current Canadian and Québecois society. Had he written in pre-Revolutionary France, this would have qualified as a cahier de doléances, decrying abuses of authoritarian power. In eighteenth century Britain or America, he would have been complimented as a pamphleteer. […] ».

 

Le 21 décembre 2016, Frédéric Bérard a été nommé membre de l’Office québécois de la langue française (OQLF) par le Conseil des ministres du Québec.

 

Me Bérard est septuple récipiendaire du Prix d’excellence professorale André-Morel (UdeM 2008, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016), récipiendaire du Prix d’excellence en enseignement – catégorie doctorants et stagiaires postdoctoraux chargés de cours (UdeM 2016), ainsi que récipiendaire de l’Excellence in Teaching Award (McGill 2015).

 

Sa thèse de doctorat (mention unanime d’excellence du jury et liste d’honneur du doyen), intitulée Charte canadienne et droits linguistiques: frontières allégoriques et autres assertions consensuelles, sera publiée le 4 avril prochain au Presses de l’Université de Montréal (PUM) sous le titre Charte canadienne et droits linguistiques: pour en finir avec les mythes. Son prochain essai, La Charte des valeurs québécoises ou l’histoire d’une recette populiste, sera pour sa part publié chez Boréal à l’automne 2017. Outre les ouvrages monographiques, il compte également à son actif une vingtaine d’articles de doctrine.

 

Conférencier TED, il a livré plus d’une quarantaine d’allocutions scientifiques au Canada et à travers le monde, notamment en Italie, en Angleterre (Cambridge) et au Maroc. D’autres conférences seront prochainement dispensées en Chine et en Argentine.

 

Vulgarisateur et communicateur de la chose publique, il collabore régulièrement aux débats qui animent l’actualité québécoise et canadienne auprès de plusieurs médias québécois ou hors Québec. Il est chroniqueur politico-juridique au journal Métro, où il tient une chronique tri-hebdomadaire, ainsi qu’au magazine Le Point (France).

 

Il agit également à titre de commentateur ponctuel ou régulier auprès de V Télé, TVA/LCN, Radio-Canada/RDI, Le Devoir et MATV.

Ce contenu a été mis à jour le 15 mars 2017 à 10 h 59 min.